Che Guevara
     
   Ernesto Guevara de la Serna*,
enfant de la petite bourgeoisie aisée, un père, Emesto, constructeur civil, une mère, Célia, cultivée, imprégnée de la littérature française, qui est né le 14 juin 1928 à Rosario de la Fé en Argentine est celui que l'histoire retiendra sous le nom du "Che". Che , à cause de sa manière typiquement argentine de commencer et finir ses phrases par cette interjection.
Il est mort le 9 octobre 1967 dans un village perdu de Bolivie
* Au patronyme du père s'accole celui de la mère, tradition hispanique, maintenue en Amérique latine,
qui permet de distinguer filiations et génération.
   

CHE ?

CHE (prononcer tché) est l'interjection caractéristique du parler argentin familier pour interpeller, attirer l'attention de l'interlocuteur. Selon l'intonation, les circonstances, CHE, qui est signe de tutoiement, peut signifier mille choses : hep, salut, dis donc, pas possible, etc. Parfois à la limite du vulgaire, CHE distingue les gens du Rio de la Plata de la plupart
des autres hispanophones.
C'est par ce sobriquet que les Cubains castristes ont désigné aussitôt le jeune médecin argentin qui allait se rallier à leur cause, " un nom qu'il rendit célèbre plus tard, un nom dont il fit un symbole" (Fidel Castro).
     

Bibliographie
Journal de Bolivie
FRANCOIS MASPERO - LA DECOUVERTE
Che:Ernesto Guevara - une légende du siècle
PIERRE KALFON - LE SEUIL - L'EPREUVE DES FAITS
Ernesto Guevara connu aussi comme LE CHE
Paco Ignacio Taibo II - Métailié -Payot
L'année où nous n'étions nulle part
Paco Ignacio Taibo II, Froilan Escobar, Félix Guerra -Métailié
Che Guevara Compagnon de la révolution
Jean Cormier
272 Découvertes - Gallimard -1996
Che Guevara
CORMIER JEAN - DU ROCHER
La pensée de Che Guevara
Michael Löwy - éd. Syllepse
Les survivants du Che
M. Rodriguez - éd. du Rocher
Che Guevara : la foi du guerrier
Alain Ammar et Susana Ojeda - éd. TF1/Paris Match
Loués soient nos seigneurs
Régis Debray - Gallimard
La Guérilla du Che
Régis Debray - Le Seuil, Paris, 1974
Vie et mort de la Révolution cubaine,
de Dariel Alaron Ramirez (dit Benigno),Fayard, 1996.
  
Disques
El Che vive ! 1967/1997. Last Call (Egon Kragel)
Le Che s'écoute aussi. Last Call a édité une compilation des plus belles chansons consacrées à la légende d'Ernesto. Elles ont été composées à Cuba, mais aussi au Chili, en Argentine ou en Uruguay. A noter la très belle version d'Hasta siempre par la Vénézuélienne Soledad Bravo.

  Cliquez pour écouter la chanson

    
La légende de "Che"

info3.jpg (49934 octets)  Cliquez pour agrandir l'image

   
Galerie d'images
Image 1   -   Image 2